L’atout charme, La reine de l’iode

Crédit : V. Rustuel

Jusqu’en 1851, Saint-Aubin, hameau de pêcheurs, fait partie de la commune de Langrune.

Émancipée, elle doit son développement à l’activité des bains de mer. Les vertus médicinales de l’eau de mer et son air vivifiant lui ont valu, et lui valent encore aujourd’hui, l’appellation La Reine de l’Iode.

L’ambiance Belle époque de sa digue et de ses villas, son casino et ses nombreux restaurants en front de mer font le bonheur des vacanciers.

Crédit : V. Rustuel

À voir, à faire

La digue : digue piétonne jalonnée de jolies villas à l’architecture balnéaire.

Les villas : Saint-Aubin-sur-Mer a su préserver son charme balnéaire. En effet, le front de mer a été en partie épargné par les bombardements. Les villas Belle époque rappellent l’importance de la mode des bains de mer au XIXe siècle.

Crédit : V. Rustuel

Le bain à la corde : sur la plage, on aperçoit des poteaux en bois reliés par de grosses cordes. Ce sont les vestiges de l’époque des « bains de mer à la corde ». Elles permettaient aux baigneurs de profiter des bienfaits de l’eau en toute sécurité.

Les venelles : passages étroits donnant sur la plage. Leur étroitesse servait jadis à faire sécher les filets des pêcheurs.

Réserve naturelle du Cap Romain : il doit son nom aux occupations Romaines et Gallo-romaines. Cette falaise comporte un trésor géologique de l’époque jurassique. Au large du Cap Romain, la pêche à pied y est fructueuse. Parmi les algues et les rochers du Calvados, vous trouverez des crabes verts, des étrilles, du bouquet…

Le Casino Joa : avec sa jolie façade de style rétro. Profitez de ses machines à sous, son restaurant et sa salle de cinéma.

La Halle et le Cent79 : deux espaces culturels pour découvrir de jolies expositions.

Restaurants de plage : avec leur terrasse en front de mer, surplombant la digue, les restaurants sont idéalement situés pour admirer le coucher du soleil tout en partageant un repas entre amis ou en famille.

Crédit : V. Rustuel

En savoir plus sur les curiosités et les sites d’intérêt de Saint-Aubin-sur-Mer :

Aller en haut de page