Après avoir débarqué à Juno Beach, Molly s’affaire à la mise en place de l’Hôpital mobile de campagne et soigne les soldats blessés.

Comme la majorité des nouvelles recrues, Irene se voit attribuer un surnom : « Molly », une abréviation de « Mulholland ». Molly débute sa formation militaire à St Thomas (Ontario) avant d’être transférée à Gander (Terre-Neuve) où dès son arrivée elle se distingue comme une infirmière exemplaire. Elle est d’ailleurs nommée au poste d’infirmière responsable de la supervision du bloc opératoire.

En 1942, alors qu’elle quitte Halifax pour traverser l’Atlantique, Molly consulte la plus récente liste des pertes canadiennes. C’est avec grande tristesse qu’elle y découvre le nom de son fiancé Kipper, porté disparu au combat. Son avion de chasse a été abattu au-dessus de la Méditerranée – mais son corps ne sera jamais retrouvé.

Molly se souvient d’avoir passé la majeure partie de sa première semaine dans une tranchée froide et humide.

Comme elle, les infirmières travaillent jusqu’à 72 heures au bloc opératoire, installées dans une simple tente, alors que des bombes explosent autour d’elles.

Partager :

Aller en haut de page