Coup de cœur pour cette visite spéciale enfants, animée par Corine, avec un vocabulaire simple et adapté à la jeune génération. Elle y évoque les étapes de l’Occupation, de la construction du Mur de l’Atlantique puis du Débarquement, le tout illustré par des objets d’époque.

Sur les conseils de l’office de tourisme, je viens de m’inscrire avec ma fille Lucie à la visite « le D-Day raconté aux enfants et aux parents ».

Lucie a 8 ans. Elle est en âge de comprendre les événements qui se sont déroulés sur les plages où elle aime jouer l’été. Et oui… Comment évoquer la Seconde Guerre mondiale avec un enfant ? et le Débarquement ? Ce n’est pas chose facile. À travers la visite de Corine, j’espère que Lucie comprendra mieux cette page importante de l’Histoire.

Corine Vervaeke, une reconstitueuse historique

Corine est guide conférencière et diplômée en histoire de l’art. Cette férue d’anecdotes historiques propose un panel de visites guidées particulièrement adaptées aux enfants à partir de 7 ans.

Elle ne vient jamais les mains vides ! La guide se présente avec des tenues historiques, des cartes, des photos d’archives et des objets d’époque.

visite guidee corine vervaeke le debarquement raconte aux enfants et aux parents courseulles sur mer credit mathilde lelandais

Couturière à ses heures perdues (et il y en a peu !), Corine crée ses propres costumes historiques normands, de l’époque des Vikings, de la période de Guillaume le Conquérant ou encore de la Seconde Guerre mondiale.

La Seconde Guerre mondiale racontée aux enfants

Direction Courseulles-sur-Mer, sur le secteur Juno Beach. Nous attendons notre guide devant la Croix de Lorraine. Haute de 18 mètres, j’explique à Lucie que ce monument rend hommage au Général de Gaulle.

Ah ! La voilà ! Corine arrive, tout sourire, les bras chargés de deux grands sacs couleur kaki qu’elle pose à ses pieds. Nous apprendrons plus tard qu’ils contiennent de nombreux objets d’époque.

Après s’être présentée, elle nous invite à l’observer. On croirait qu’elle sort tout droit des années 40 avec sa robe à fleurs et ses cheveux élégamment coiffés !

visite guidee corine vervaeke le debarquement raconte aux enfants et aux parents courseulles sur mer credit mathilde lelandais 14 2

Corine parle du 6 juin 1944 sur Juno Beach, le secteur canadien, à travers les témoignages des soldats et des civils. Des Français, des Canadiens et aussi des Allemands.

L’humain est au cœur de la visite. Je raconte le Jour J grâce aux témoignages et celles et ceux qui ont vécu le Jour-J, ici sur Juno beach. 

Elle explique simplement aux enfants pourquoi les Plages ont été découpées en secteurs : Utah, Omaha, Gold, Juno et Sword.

Ensuite, elle évoque la vie des Français en zone occupée et explique aux enfants pourquoi les Allemands s’employaient à construire le Mur de l’Atlantique.

On apprend aussi que durant l’occupation, on manquait de tout, et surtout de nourriture. Les familles recevaient des tickets de rationnement. Et hop ! Corine montre de vrais tickets de rationnement qui suscitent l’étonnement des enfants.

Aidée par Lucie, à l’aide d’une carte, Corine présente les pays Alliés, le lieu du Débarquement et l’avancée des troupes à l’intérieur de la France.

Comprendre en manipulant

Sous leurs yeux grands ouverts, elle dévoile aux enfants le téléphone « portable » en bakelite des années 40, qui pèse environ 4kg !

« Je présente des objets d’époque pour que mes propos soient illustrés par du concret ».

Dans le paquetage canadien, les enfants découvrent une boussole, des rations alimentaires, une brosse, des couverts, des portions de repas

Les enfants curieux apprécient de manipuler ces objets que l’on observe généralement derrière les vitres des musées. Au début ils n’osent pas.

Corine les encourage « Si, si, approchez-vous ! ». Mais elle ajoute : « Mais attention, ici on ne joue pas à la guerre. On manipule des objets pour mieux comprendre l’Histoire. » Les enfants acquiescent.

Un jeune garçon essaye une veste militaire avec des insignes canadiens. Un autre pose sur sa tête le casque que, il y a plus de 70 ans, un jeune soldat a porté lors du Jour-J. Corine leur met aussi un sac à dos chargé afin qu’ils se rendent compte du poids du paquetage au moment du Débarquement.

Crédit : Sabina Lorkin anibas photography

Les sites mémoriels

Lors de cette visite nous découvrons aussi un char One Charlie débarqué sur Juno Beach, le monument aux morts de Graye-sur-Mer et la Croix de Lorraine.

Corine nous conseille d’aller visiter le Centre Juno Beach pour une meilleure compréhension du rôle des Canadiens pendant la Seconde Guerre mondiale. Découvrez les 5 bonnes raisons d’aller visiter le Centre Juno Beach.

d day raconte aux enfants corine vervaeke courseulles sur mer sabina lorkin anibas photography 1

« Les enfants qui assistent à mes visites n’ont généralement pas eu l’occasion d’échanger avec des témoins de la Seconde Guerre mondiale. Il faut dire que les vétérans et les civils qui ont connu cette époque disparaissent peu à peu. Nous, les guides touristiques, nous sommes des passeurs de mémoire. Je suis fière d’en faire partie. »

Crédit : Sabina Lorkin anibas photography

J’ai apprécié cette visite guidée qui change de l’ordinaire. On est dans l’histoire vivante, illustrée par des objets. Corine adapte son discours à son assemblée. Ici, face aux enfants, elle arrive à évoquer les faits historiques avec simplicité et humanité. Et Lucie aussi est ravie !

Je réserve la visite le D-Day raconté aux enfants

D’avril à août à Courseulles-sur-Mer

Corine Vervaeke propose d’autres visites thématiques tout au long de l’année : visite gourmande, visite autour des Vikings, Gold Beach en 1944… ainsi que des visites adaptées aux personnes en situation de handicap.

Corine Vervaeke

Visite au coeur de l’histoire

Je découvre les autres expériences en Cœur de Nacre.

Expérience vécue par Mathilde et sa fille Lucie

Aller en haut de page