Deux communes en une

Les villages d’Anguerny et de Colomby-sur-Thaon ont fusionné en 2019 pour former une commune unique : Colomby-Anguerny.

À voir, à faire :

Le Manoir et la grange aux Dîmes (XVIe) : bâtiment où étaient entreposés les revenus agricoles collectés pour la dîme. Les murs massifs des granges laissent apparaître des contreforts pour soutenir la pression des stocks entreposés à l’intérieur,

Le local à incendie : édifié en 1875 au bord de la mare d’Anguerny, à la sortie nord du village, ce petit local à incendie servait de remise aux pompiers des villages Colomby‐Anguerny et Basly et abritait une pompe à incendie à bras, alimentée par l’eau de la mare,

L’église Saint-Martin : du XIe et du XIVe siècles. Le clocher est sans doute l’un des plus anciens du Calvados,

L’église Saint-Victor : bâtiment roman probablement construit au XIIe siècle,

La stèle du Queen’s’Own Riffles of Canada : régiment canadien de la 3e division d’infanterie qui contribua à la libération d’Anguerny après avoir libéré la commune de Bernières-sur-mer,

L’Inukshuk : empilement de pierres qui symbolise chez les Inuits un lien entre le monde temporel et spirituel. Celui-ci a été construit en hommage aux soldats canadiens,

Le manoir de Colomby (privé) : manoir du XVIIIe siècle, il fut, pendant l’Occupation allemande, le siège d’une Kommandantur.

Le saviez-vous ? L’artiste parisien Poulbot a acheté une maison de vacances en 1920 dans la commune. Illustrateur et affichiste célèbre grâce à ses dessins de la vie de ces gosses de Montmartre : les Poulbots.

Pour un séjour gourmand, rendez-vous chez Marie et Thierry qui vous accueillent dans leurs chambres d’hôtes « les Courtils » tout confort et vous proposent une table d’hôtes digne d’un grand restaurant.

Découvrez la fiche rando de Colomby-Anguerny : une balade de 5km pour découvrir les curiosités architecturales :

Mairie de Colomby-Anguerny

Aller en haut de page